23306 visiteurs, depuis le 01/04/2019

Claudine-Alice DESHAYES

19 rue du Poirier Feugère
27930 Le Mesnil Fuguet
France
06 86 90 12 19
alicedeshayes1@gmail.com

Du 13 septembre au 19 septembre 2021

Peindre pour moi c’est avant tout observer et écouter. Je puise mon inspiration dans la nature : la couleur, le rythme, l’espace ou le jeu de l’ombre et de la lumière, sont autant de motifs pour m’exprimer sur la toile. Je ne suis pas dans la représentation figurative, privilégiant une peinture où tout n’est pas dit ni écrit, laissant à chacun libre cours à son imagination.

Du 13 septembre au 19 septembre 2021

Peindre pour moi c’est avant tout observer et écouter. Je puise mon inspiration dans la nature : la couleur, le rythme, l’espace ou le jeu de l’ombre et de la lumière, sont autant de motifs pour m’exprimer sur la toile. Je ne suis pas dans la représentation figurative, privilégiant une peinture où tout n’est pas dit ni écrit, laissant à chacun libre cours à son imagination.

Du 16 septembre au 22 septembre 2019

Peindre, c’est l’occasion de regarder et de voir. Tout dans la nature est prétexte à peindre : la forme, la couleur, la matière, l’odeur, le bruit, le souffle, le rythme, l’écriture. L’artiste ne copie pas la nature mais l’interprète en laissant libre cours à son imagination et en privilégiant une totale liberté d’expression. Dans le même esprit, elle n’attribue pas de titre à ses tableaux afin de ne pas orienter le spectateur. Elle laisse simplement à chacun le droit d’éprouver intérêt et émotion dans la libre lecture de ses peintures.

Du 16 septembre au 22 septembre 2019

Peindre, c’est l’occasion de regarder et de voir. Tout dans la nature est prétexte à peindre : la forme, la couleur, la matière, l’odeur, le bruit, le souffle, le rythme, l’écriture. L’artiste ne copie pas la nature mais l’interprète en laissant libre cours à son imagination et en privilégiant une totale liberté d’expression. Dans le même esprit, elle n’attribue pas de titre à ses tableaux afin de ne pas orienter le spectateur. Elle laisse simplement à chacun le droit d’éprouver intérêt et émotion dans la libre lecture de ses peintures.