30622 visiteurs, depuis le 01/04/2019

Olivier CARDIN

Du 13 juin au 19 juin 2022

Peindre l’espoir qui brille dans la matière, pour sortir du chaos, du noir de la nuit.Avec une âme d’enfant, sur le rectangle blanc, papier ou toile cloutée, vide toujours difficile à combler, endroit silencieux où je vais me réfugier, pour me protéger et flâner, en cherchant le geste, le trait universel, l’équilibre, l’harmonie des couleurs, ou des formes humaines ou animales, pour partager, une émotion, une joie, un mouvement, un sentiment, des regards, des larmes, un sourire, une opinion…!, et trouver l’alliance universelle, que les riches, les pauvres, les gros,les maigres, les gentils, les méchants, les malades, les biens portants puissent trouver un réconfort, un partage, retrouver une partie de leur histoire, la peinture est une utopie.

Du 13 juin au 19 juin 2022

Peindre l’espoir qui brille dans la matière, pour sortir du chaos, du noir de la nuit.Avec une âme d’enfant, sur le rectangle blanc, papier ou toile cloutée, vide toujours difficile à combler, endroit silencieux où je vais me réfugier, pour me protéger et flâner, en cherchant le geste, le trait universel, l’équilibre, l’harmonie des couleurs, ou des formes humaines ou animales, pour partager, une émotion, une joie, un mouvement, un sentiment, des regards, des larmes, un sourire, une opinion…!, et trouver l’alliance universelle, que les riches, les pauvres, les gros,les maigres, les gentils, les méchants, les malades, les biens portants puissent trouver un réconfort, un partage, retrouver une partie de leur histoire, la peinture est une utopie.